Entrez votre adresse Email :
Preview | Powered by FeedBlitz
Ma Photo

Profil TypePad

Être informé de mon activité. Suivez-moi sur mon profil.
Blog powered by Typepad
Membre depuis 05/2005

Blogs recommandés

  • A toi l'honneur !
    Vie politique en Socialie, coups de gueule, clins d’œil, satisfecit, politique...
  • Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf)
    Son but : améliorer l’enseignement de la langue française, assurer son expansion et son rayonnement
  • Bescherelle ta mère
    Bescherelle ta mère - On t'apprend à parler français, putain !
  • Bout de fil
    Cette blogueuse s'annonce "passionnée de broderie", mais elle brode plutôt sur l'actualité, et bien.
  • Ceux qui aiment Eric Zemmour
    Eric Zemmour, polémiste courageux. Deux semaines après l'arrivée de Hollande à la présidence est annoncée la suppression de sa rubrique matinale sur RTL. Le grand et peu glorieux nettoyage de printemps socialiste remet en place la pensée correcte à coups de balai.
  • Chroniques désabusées
    Je me trouve fort bien de l'absence des gens que je n'aime pas.
  • Dire, ne pas dire
    Conseils de l'Académie française
  • Foire Aux Questions (FAQ) sur l'islam
    "Beaucoup de chrétiens et de musulmans tordent le sens des écritures dont ils se réclament. Ce site a pour but d'aider tous ceux qui cherchent Dieu dans les textes révélés."
  • Fromage Plus, le moisiblog
    Critiques réactionnaires du XXIe siècle. "Dura Moisiblog, sed Moisiblog"
  • Hashtable
    "Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition" : l'un des blogs politiques anti-socialistes parmi les plus fréquentés et les plus influents, mérite notre soutien.
  • Hérodote
    La référence des passionnés d'Histoire
  • A droite, fièrement !
    Par l'auteur du blog désormais caduc "Je suis stupide, j'ai voté Hollande", ce nouveau blog, en juin 2017, est voué à la défense des valeurs de droite
  • Justice au singulier
    Le blog de Philippe Bilger, jusqu'à 2011 avocat général à la cour d'assises de Paris. Bilger souffre d'antisarkozysme primaire et il est un admirateur inconditionnel de Marie-Ségolène Royal... vous voyez le genre de bonhomme !
  • L'observatoire de l'islamisation
  • L'observatoire de la christianophobie
    Le site francophone de référence sur l'ensemble des actes de persécution anti-chrétienne, en France et dans le monde.
  • La gauche m'a tuer
    "1er média d'opinion de droite"
  • La plume à gratter
    "Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux." La Boétie
  • La voie de l'épée
    Blog de Michel Goya, rédacteur de la revue Guerre & Histoire - Stratégies militaires
  • Langue sauce piquante
    Le blog des correcteurs du journal Le Monde. Enfin un blog garanti sans fautes, qui nous explique notre langue, ses origines, ses originalités, sa ponctuation, sa conjugaison, son subjonctif. Tout ce qu'on aime.
  • Le blog de Didier Goux
    Traité d'homme de droite par toutes sortes d'imbéciles
  • Le film du jour
    Fiches, critiques, commentaires sur les films aux titres étranges, rigolos, abscons, débiles... les nanars, les pépées, ciné-glouglou, les énigmes, les bogoss, les claps de fin...
  • Le Lensois normand
    Tout sur Lens... et autres choses. Une "mine" d'informations sur ma bonne ville de Lens.
  • Le plouc émissaire
    Moments d'humeur en pataugeant au bac à sable des morts-vivants... "Avant de consulter ce blog ou ses liens, nous vous conseillons de vérifier que vous êtes à jour de vos rappels de vaccins."
  • Lenonce
    Tout ce qui nous énerve, tous ceux qui nous énervent, c' est ici et nulle part ailleurs, blog tenu à deux mains par Géronte et Lenonce (les beaux de Provence)
  • Liberté d'expression, le blog d'Ivan Rioufol
    Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées (Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro)
  • Matière de France
    Le blog de Rémi Usseil, consacré aux chansons de geste
  • Maxime Tandonnet
    Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur et à l’Élysée, il a écrit plusieurs ouvrages historiques et d'actualité. Il fut accusé d'avoir co-rédigé le discours de Grenoble de Sarkozy (30.07.2010).
  • Méchant réac !
    Blog pour les conservateurs qui aiment le progrès
  • Shimrod
    "Quand je n'ai rien à dire, je veux que tout le monde le sache"
  • Site officiel de la commune de Voizon
    FICTION DELIRANTE -- "Couchée entre la Dreune et la Viaine, toutes deux confluents de l’Auron, érigée à moins de 80 km de Décize, Voizon, technopole médiévale tournée vers le futur, a su faire rimer gastéropode (son emblème) avec iPod (pour une certaine idée de la modernité). Je vous préviens, c'est du pur délire." Hélas c'est du passé, puisque ce site jadis riche, dense et replet s'est ratatiné soudain en octobre 2007 en blog étriqué où l'on peut cependant encore déguster quelques reliefs du festin pour amateurs barjots qu'il fut. J'ai fait virtuellement retraite une semaine à Voizon en mai 2007 afin d'habiter ma fonction d'électeur sarkozyste décomplexé.

« "L'islamisme finira pour notre malheur par s'affirmer, s'organiser et lever une véritable armée" | Accueil | On ne s'en lasse pas (Royal, reine des gourdes) »

Commentaires

TAKUAN

Oh, braves gens, toutes ces mesures simples (et même simplettes) sont incompatibles avec l'état de droit...Vous rêvez cella n'est pas possible....
Mais notre sinistre de l'intérieur a lui trouvé la solution, si je vous l'assure, il réfléchi (alors là déjà c'est un scoop), à faire un concordat avec l'islam....
En clair il veut faire un contrat avec l'islam pour payer les lieux de culte et les représentants du culte musulman...
Cherchez l'erreur (enfin les erreurs)...Mais peut-être bien que BFMTV s'est trompé en publiant cette information...Allez savoir, simple ballon d'essai ou résultat cognitif malsain d'un sinistre à la dérive ....

Robert Marchenoir

L'auteur de ce texte est le député Les Républicains de la Loire Yves Nicolin, qui a prononcé ces phrases à la tribune lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, le 20 juillet.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.4173654_578fc8febbc94.questions-au-gouvernement---mercredi-20-juillet-2016-20-juillet-2016

(Le menu à droite permet d'accéder directement à cette intervention.)

La forme de cette intervention est particulièrement démagogique. Que veut dire : le gouvernement a refusé de faire telle chose ? Le gouvernement est un esclave, qui est censé obéir à Monsieur Nicolin quand Monsieur Nicolin lui dit de faire quelque chose ? Monsieur Nicolin se prend pour Monsieur Poutine, peut-être ?

Le parti de Monsieur Nicolin a-t-il soumis une proposition de loi reprenant ces points, cette loi a-t-elle été soumise au vote, ce vote a-t-il été négatif ? Ce n'est pas le gouvernement qui détient le pouvoir législatif, en France.

Evidemment, le but est atteint : Boulevard Voltaire reprend cette liste, en y ajoutant des adjectifs :

"Le député Yves Nicolin lit la monstrueuse liste des actions qui pourraient aider à protéger les Français et que le pouvoir refuse de mettre en place."

https://www.dailymotion.com/video/x4l13x4_terrorisme-requisitoire-implacable-contre-manuel-valls_news

J'ai du mal à voir en quoi cette liste serait "monstrueuse". Pourquoi ne pas dire, aussi, qu'elle rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ?

Au demeurant, cette liste est parfaitement contestable. Voir ici :

https://hoax-net.be/ce-tableau-est-un-hoax/

Et ici :

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/07/18/terrorisme-le-gouvernement-n-a-t-il-vraiment-rien-fait-depuis-deux-ans_4971496_4355770.html

Ces deux sites ne sont pas dépourvus de parti-pris. Je ne connais pas le premier, mais je connais les Décodeurs du Monde. Ils sont censés faire du fact-checking, mais ils finissent souvent par faire la propagande de la gauche. Cependant, il est utile de les lire, car ils font véritablement de la recherche d'information, même si la présentation des résultats est souvent biaisée.

On relèvera en particulier les points suivants, qui contredisent la liste du député Nicolin :

"La loi protège désormais [les policiers] contre toutes poursuites pénales s’ils font un usage « absolument nécessaire » de leur arme à feu dans des situations de péril meurtrier, comme lors des attentats de janvier 2015, où les sommations sont inutiles."

"Depuis 2012, le gouvernement affirme avoir expulsé 80 « prêcheurs de haine ou de pseudo-imams autoproclamés », et fermé dix mosquées ou salles de prières « radicalisées », sur la centaine de structures sous influence salafiste qu’ont identifiées les renseignements."

"L’armée française a initié une intervention contre l’organisation Etat islamique dans le cadre d’une coalition internationale, peu après la proclamation du « califat », en juin 2014. Elle intervient en Irak depuis septembre 2014 et en Syrie depuis septembre 2015, avec des bombardements aériens et des missions de conseil au sol en Irak. Elle mène aussi des actions militaires discrètes en Libye."

"Paris devrait intensifier à l’automne sa présence sur ces théâtres d’opération, dans le cadre de l’effort mené par la coalition pour reprendre à l’EI ses fiefs de Rakka (Syrie) et de Mossoul (Irak)."

On lira aussi la liste de "ce que le gouvernement n'a pas fait", qui permet de nuancer les choses et montre, par contraste, toute la démagogie du député Nicolin.

Les propositions de ce dernier illustrent l'infinie capacité française au pinaillage inopérant. Avec, par exemple, cette fascination française pour le contrôle d'identité, spécialité des régimes dictatoriaux. Aux Etats-Unis et en Angleterre, il n'y a même pas de carte d'identité ! Et pourtant, d'une manière ou d'une autre, la police parvient à faire son travail. En quoi la possibilité, pour les policiers municipaux, de faire du contrôle d'identité, permettrait-elle de mieux lutter contre le terrorisme ?

En revanche, dans la liste de ce qui n'a pas été refusé parce que le député Nicolin ne l'a pas proposé, il y a l'arrêt pur et simple de l'immigration de masse, et l'arrêt complet de l'immigration musulmane. Mais ça, évidemment, ce serait de nature à lui aliéner les voix des immigrés...

Sur un sujet que je connais particulièrement, je relève la monstrueuse connerie (et la profonde saloperie) du député Nicolin lorsqu'il dit ceci :

"Réorienter la politique étrangère de la France pour lutter avec la Russie contre l'Etat islamique : refusé."

La juxtaposition d'une proposition parfaitement vague, "réorienter", avec un verbe précis, "refuser", permet naturellement tous les tripatouillages et toutes les malhonnêtetés. Ca veut dire quoi, réorienter ? A partir de quel moment le député Nicolin considère-t-il que le gouvernement se "réoriente" dans un sens agréable à son Eminence ?

A partir du moment où le Conseil OTAN-Russie se réunit à nouveau, pour la première fois depuis l'invasion de la Crimée par la Russie, et ce malgré le maintien de l'occupation de l'Ukraine par Moscou ?

http://www.rfi.fr/europe/20160420-le-conseil-otan-russie-sort-son-sommeil

OTAN dont la France fait partie, faut-il le rappeler au député Nicolin, malgré tous les chouinements et dénégations de la gauche, de l'extrême-droite et même d'une partie de la droite, qui finiraient, à force de propagande, par nous persuader que la France ne fait pas partie de l'OTAN ?

A partir du moment où la France intervient militairement contre l'Etat islamique en Syrie, tout comme la Russie, du moins si l'on prête foi aux déclarations de cette dernière, qui sont pour le moins contestables ?

A partir du moment où, selon Le Monde, "Vladimir Poutine et François Hollande sont ainsi convenus d’une « coordination plus étroite » entre les armées des deux pays, ainsi qu’entre les services secrets dans la gestion du dossier syrien" (19 novembre 2015) ?

http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/19/syrie-la-cooperation-entre-la-france-et-la-russie-s-organise_4813753_4809495.html

A partir du moment où le chef d'état-major des armées françaises a un entretien d'une heure avec son homologue russe pour discuter, selon le ministère de la Défense russe lui-même, "de la manière d’accomplir la mission fixée par les présidents français et russe pour unifier les forces engagées dans la lutte contre le terrorisme international" ?

A partir du moment où les bâtiments de la marine française et russe déployés en Méditerranée ont des contacts directs, entre eux, pour coordonner leur guerre contre le "terrorisme" ?

Mais ça ne fait rien : dans la vulgate communisto-souveraino-droito-gaullisto-front nationale, la Frônce est toujours le méchant pays qui fait de la peine au si gentil Monsieur Poutine en le boudant ostensiblement, ce dernier n'ayant bien évidemment rien fait pour mériter la réprobation internationale.

Interrogé en avril dernier par RFI, Arnaud Kalika, ancien fonctionnaire du ministère de la Défense, directeur du séminaire Russie et mondes russes au Conservatoire national des arts et métiers, expliquait que les ponts n’ont jamais été réellement coupés entre les Occidentaux et les Russes sur la question de la lutte anti-terroriste.

"Il y a une vieille habitude de coopération depuis le 11 septembre 2001, sur les filières caucasiennes et d’Asie Centrale, parce que les Russes ont toujours beaucoup de renseignements sur ces aires géographiques. L’épisode ukrainien a gelé un temps cette coopération, mais malgré les sanctions, il était quand même intéressant de voir que le patron du FSB Alexandre Bortnikov continuait à être invité à des colloques sur le terrorisme, à Washington !"

On voit donc bien la façon dont travaille la machine de propagande russe : pendant que le Kremlin sollicite, et obtient, des concessions importantes de la part des Occidentaux, pendant que des contacts officiels ont lieu et qu'une collaboration effective est mise en place entre les gouvernements et les décideurs véritables, les réseaux de désinformation qu'elle dirige injectent un flux de mensonges continu , prétendant que tout cela n'existe pas.

Du coup, l'opinion, la blogosphère et une partie de la classe politique, bref les gens qui jacassent mais qui ont une influence, font pression sur le gouvernement français, afin qu'il cède encore davantage aux intérêts russes.

N'importe quel gouvernement étranger se comportant de la sorte envers la France devrait être considéré comme un ramassis de salopards indignes de confiance, un club de bandits dangereux auquel on ne devrait pas prêter dix centimes pour acheter des cigarettes.

Mais bien loin de considérer la Russie comme une menace pour la sûreté nationale de la France, ce qu'elle est, le club des branquignols dont fait partie le député Nicolin se met à genoux devant Poutine afin de le sucer encore davantage.

Au demeurant, il reste au député Nicolin, et aux tenants de la thèse du "rapprochement" avec Moscou, à nous prouver que la Russie veut véritablement nous aider à lutter contre le terrorisme musulman qui nous frappe, et qu'elle en aurait les moyens.

Ils n'ont fait ni l'un ni l'autre pour l'instant, et les indices pullulent, au contraire, dans le sens inverse. Le député et chef de parti Jirinovksi, par exemple, qui dit tout haut ce que Poutine pense tout bas, s'est publiquement réjoui des attentats du Bataclan, et a souhaité que d'autres attentats islamistes frappent toute l'Europe, ce en quoi il a été exaucé.

Le gouverneur de province Ramzan Kadyrov (et, dans les faits, chef d'Etat adjoint de la Russie), sanguinaire dictateur musulman ayant torturé ses opposants de ses mains, homme de main de Poutine qui persécute et assassine les opposants du Kremlin quand ce dernier ne veut pas le faire lui-même, a fait sa tête de Turc de Charlie-Hebdo, victime du terrorisme musulman.

En Russie même, l'éditorialiste du Moscow Times Vladimir Frolov doute fortement que la Russie ait les moyens d'aider la France à lutter contre les attentats islamistes, et met en garde contre les objectifs cachés d'une telle propagande :

"On a du mal à voir comment la Russie pourrait aider l'Occident à mettre fin au terrorisme djihadiste sur son sol. Moscou a lui-même du mal à lutter contre ses propres djihadistes dans le Caucase du nord, et les assertions officielles sur les 2 000 djihadistes russes qui auraient été tués par l'intervention du Kremlin en Syrie ne reposent sur aucune preuve manifeste."

"Il est peu probable que les services secrets russes possèdent des sources fiables au sein des communautés musulmanes d'Europe, et encore moins qu'ils possèdent des informations opérationnelles permettant d'empêcher des projets d'attentat spécifiques."

Contrairement aux services secrets américains, qui ont, à de multiples reprises, aidé les Européens à déjouer des attentats sur leur sol... Rappelons que les Américains possèdent la meilleure capacité de renseignement électronique du monde, et que la plupart des attentats islamiques qui ont été déjoués l'ont été grâce à ces techniques -- et non grâce au "renseignement humain", tarte à la crème des faux spécialistes.

Le journaliste russe poursuit :

"En France, la plupart des terroristes ont été des citoyens français, et le problème est domestique, même s'il sous l'influence d'une inspiration étrangère."

"La méthode russe, pour faire face à ce genre de menaces, est de mettre en place des dictatures impitoyables, du genre de celles d'Abdel-Fattah el-Sissi en Egypte, ou de Ramzan Kadyrov en Tchétchénie."

"Mais qui voudrait d'une Tchétchénie en France ?"

Certains sympathisants du Front national, certainement, qui ont du mal à cacher leur amour de la dictature -- à condition que ce soient eux qui tiennent le manche.

https://themoscowtimes.com/articles/terror-attacks-provide-russia-with-foreign-policy-opportunity-54622

Les membres du parti russe en France, dont le député Nicolin, sont très sélectifs dans le choix de leurs sources russes. Ils ne retiennent que celles qui coïncident avec les positions des dirigeants au pouvoir.

Les manoeuvres russes du député Nicolin, et du lobby poutiniste dont il fait partie, ne peuvent avoir pour résultat de mettre fin aux attentats musulmans en France. En revanche, elles favorisent le véritable objectif des services secrets russes qui les manipulent. Il consiste à faire lever les sanctions occidentales contre la Russie, et à faire accepter l'impérialisme russe qui nie la souveraineté des pays voisins (Ukraine, Géorgie, Moldavie, Biélorussie, Estonie, Lituanie, Lettonie) et cherche à s'ingérer dans la politique des pays d'Europe centrale, balkanique et du Nord (Grèce, Bulgarie, Finlande, Suède...).

En somme, Poutine cherche un nouveau Yalta. Il n'est pas inutile de rappeler que l'Europe s'est fait enculer jusqu'à la garde par Staline lors des "accords" de Yalta. On comprend que les Russes soient émoustillés à l'idée de rééditer l'opération. Ce n'est certainement pas dans les intérêts de la France.

Pour finir, je relève cette savoureuse revendication du député Nicolin :

"Interdire le financement des lieux de culte par des puissances étrangères."

Je suis d'accord. A condition que cela concerne toutes les puissances étrangères, et en particulier la Russie, qui a financé la construction d'une immense église orthodoxe en plein centre de Paris. Dont les services secrets français déplorent qu'elle sera, d'abord et avant tout, un centre supplémentaire d'espionnage électronique russe, jouissant d'un statut diplomatique lui garantissant l'immunité, et situé à proximité immédiate d'objectifs stratégiques (La France russe, Nicolas Hénin, Fayard).

De même que la Russie a financé une "église orthodoxe" à Strasbourg, à proximité immédiate des organes de décision de l'Union européenne... et de l'Allemagne. Ce qui est bien commode pour espionner l'une et l'autre, juste de l'autre côté de la frontière.

Rappelons que le chef de "l'Eglise" orthodoxe russe, le patriarche Cyrille, est un officier du KGB auquel le Kremlin a confié des missions stratégiques depuis au moins les années 1970 -- ce qui montre, au passage, la parfaite continuité entre le communisme et le poutinisme, contrairement aux allégations du lobby russe.

Poutine se sert de "l'Eglise" orthodoxe russe (et vice-versa) comme l'islam se sert du pouvoir politique (et vice-versa). Rien ne saurait être plus étranger à la civilisation occidentale -- et chrétienne, soit dit en passant. L'Eglise russe n'est pas une Eglise chrétienne ; c'est une religion mongole et ottomane, une idéologie de la force et de la conquête impériale.

On peut, bien sûr, discuter avec de tels partenaires ; mais à condition de se rendre aux négociations muni d'une combinaison étanche NBC, de tenir l'individu à distance avec une perche de trois mètres de long, et de prendre par principe tout ce qu'il dit pour des mensonges -- ce qui est avéré, dans un cas sur deux.

Bernard

@ takuan

Je pense que le niveau de BouFeMerde WC tend vers le zéro absolu et qu'ils ont confondu "le consistoire" avec le "concordat" du moins je l'espère. Un Concordat serait juste inique, un consistoire, ça peut se discuter s'il est appliqué rigoureusement, nous passerions alors du statut de Dhimmis à celui de citoyens, ce qui n'est pas rien.
Il me semble que dans les années 1800 et quelques Napoléon avait négocié un consistoire avec les juifs, justement pour mettre en conformité leur religion avec la loi (sous réserve et de mémoire).
En fait simplement une charte légale de bon comportement.

Ceci dit, comme il n'y a pas de pape muzzicien, je ne vois vraiment pas qui pourrait signer ça.
Ceci dit, comme l'a dit MMLP, c'est une voie à explorer.

Mais bon, rien qu'à imaginer l'UOIF signer ça, je me plie en deux...

Caribou 95

Hollande démission : refusé.
Cazeneuve démission : refusé.
Valls démission : refusé !

Pas de bol.

Bernard

@ takuan

vous écrivez

" incompatibles avec l'état de droit"

Mouais, surtout incompatible avec les doigts de l'homme dans le cul de la cour européenne qui nous impose la bisournourserie, la ronronthérapie, la calinothérapie, les hugs avec ceux qui viennent nous flinguer, mais bon, on a dit OUI !! alors ne pleure pas janeeettte..

Bernard

Pour vivre heureux... vivons cachés,

La dernière qui vient de sortir :
Ne pas révéler l'identité des terroristes (revendiqué soit disant par le fond de garantie)

J'avoue que l'argumentation n'est pour une fois pas complètement nulle à mon sens afin qu'il soit impossible de glorifier le "héros",

Mis à part cet argument discutable et qui ne surprendra personne, ça sous-entend clairement qu'il soit prévu de nombreux autres "héros".

et nous osons dire :
Notre Allah, qui êtes au Cieux
Que ton nom soit adoré
que ton règne vienne -ça ne saurait tarder-
Que ta volonté soit faite partout
Donne nous aujourd'hui notre attentat quotidien
Pardonne aux Dhimmis les offenses qu'ils te font comme ceux -ci pardonnent aux auteurs des attentats en les câlinant.
Ainsi soit il. (Allahhh ouahhhhh a que que bar à bière )

D'un autre côté bien sûr ça masquera tous les noms dont on a "un peu" l'habitude, les nationalites etc.

Franchement si ça peut sauver des vies françaises je ne serais pas (à priori) opposé à cette mesure, mais seulement si celle-ci est un pis aller permettant de manière sous-jacente, de prendre des mesures de fond.

Lisa

Ho hé ça suffit! Valls n'a aucun problème de conscience. Il n'en a jamais eu et n'en aura jamais.............un jour pro palestinien, un autre pro israélien, encore un autre pro blancos!


Manuel Valls : "A chaque attentat, nous n'allons pas inventer une nouvelle loi"
20h28, le 26 juillet 2016, modifié à 20h38, le 26 juillet 2016

Bon dit comme ça, ça a au moins le mérite d'être clair pour ceux qui avaient encore quelques illusions!

Bernard

@ Robert
Beau papier ma foi malgré quelques inexactitudes :
Pour 10 centimes on ne peut plus acheter "des cigarettes" vu le prix ou elles sont.

"quant à certains sympathisants du front national qui voudraient d'une tchétchénie en france", je ne vois pas trop ou vous les voyez

Dire que Poutine n'est pas un saint est un truisme, mais au moins c'est un patriote ! quant à ses interventions en Crimée, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il cherche seulement à récupérer "son bien" surtout dont la manière dont étaient traités ses habitants.

Pour ce qui concerne Nicolin, je vous concède que c'est de la "petite politique".. au moins ça a le mérite qu'on en discute. De toutes manières, ma pensée va dans le sens que Les Rances devraient s'écraser vu que, comme vous le signalez aussi, ce qu'ils ont fait lorsqu'ils étaient au pouvoir. Alors à mon avis ils n'ont qu'un droit : celui de se taire, et il est même question de leur enlever ce droit.
cordialement.

Robert Marchenoir

Manuel Valls : "A chaque attentat, nous n'allons pas inventer une nouvelle loi".

Il a parfaitement raison. Je suis ravi qu'il y ait au moins l'un des membres de l'équipe au pouvoir qui se rende compte de cette connerie permanente à la française, et qui le dise.

Reste à savoir s'il tiendra ses promesses, et là j'ai un doute.

Il faudrait aussi que les Français cessent d'exiger de leurs gouvernants qu'ils fassent sans cesse des conneries, et là j'ai un doute aussi.

Parce que si tous les gouvernements obéissent au principe : un fait-divers, une loi, c'est bien parce que ça fait plaisir aux électeurs.

C'est bien parce que les Français attendent tout de l'Etat. Après, ils s'étonnent que l'Etat leur réponde : eh bien, mes braves, vous avez raison : je peux tout. Et puis, ils s'étonnent quand ils s'aperçoivent que, en fait, non, c'est pas vrai. Du coup, ils réclament une autre "grande loi", d'autres "mesures énergiques", encore plus de "volontarisme"... puisque les précédentes n'ont pas marché.

Robert Marchenoir

@ Bernard,

En effet, les cigarettes sont désormais un produit de luxe. Parfois, les formules littéraires prennent le pas sur la réalité.

La tentation de l'autoritarisme existe bel et bien chez les sympathisants du Front national, et au-delà. Le culte de l'homme à poigne est largement répandu en France. Il est d'ailleurs pratiqué, puisque l'Etat se sent largement au-dessus des lois, avec l'assentiment de pas mal de monde (sauf quand ça ne les arrange pas...).

Je n'ai pas dit que Poutine n'était pas un saint. Cela, ce sont les poutinistes qui le disent. C'est une figure classique de la malhonnêteté dans la discussion : prétendre que l'adversaire porte une accusation qu'il n'a jamais portée pour la réfuter ensuite, et faire semblant d'avoir répondu aux arguments qui ont vraiment été présentés.

Je vous défie de me présenter un seul anti-poutiniste qui ait reproché à Poutine de "ne pas être un saint". Ce que nous lui reprochons, nous les hommes épris de liberté, c'est justement d'être un saint, si vous allez par là. C'est de se présenter comme un saint. C'est de se présenter et d'agir comme s'il avait autorité sur tout le monde, comme si les règles ne s'appliquaient pas à lui, comme si seule importait la loi du plus fort.

Poutine n'est pas un patriote, c'est un impérialiste, un militariste, un expansionniste par la force armée. Il y a plus qu'une nuance. Un patriote est quelqu'un qui agit dans l'intérêt de son pays. Poutine n'agit pas dans l'intérêt de son pays. Je l'ai expliqué mille fois, je ne recommencerai pas ici, pour ne pas allonger ce commentaire exagérément.

Au demeurant, on s'en fout, qu'il soit patriote. On n'est pas en Russie, on est en France, ici. Un chef étranger qui est "patriote", comme vous dites, ça devrait plutôt éveiller l'inquiétude. Vous êtes français, ou russe ? Vous défendez les intérêts de la Russie, ou de la France ?

Moi, je défends les intérêts de la France. Donc les "patriotes" étrangers, ça a tendance à m'inquiéter, surtout lorsqu'ils envoient leur armée envahir les pays voisins. Hilter aussi était un patriote, si vous allez par là. Les Allemands étaient "patriotes", quand ils ont envahi la France en 1870. L'Etat islamique est patriote : il défend la patrie musulmane. Ca vous rassure ? Moi pas.

Vous aimez les patriotes ? Alors pourquoi ne défendez-vous pas les patriotes ukrainiens, qui ont rejeté le joug russe et qui n'agressent personne ? Les patriotes géorgiens ? Les patriotes estoniens ? Les patriotes français, tiens, tant qu'à faire ?

Tous ces pays sont des pays indépendants, qui ont subi des agressions militaires de gravité variée de la part de la Russie. L'Ukraine a été envahie par la Russie, une partie de son territoire a été annexé, la guerre russe continue en Ukraine, elle a fait 10 000 morts, des atrocités ont été commises, des gens ont été torturés, mutilés, un avion de ligne a été abattu par les soldats russes, faisant 300 morts civils de 10 nationalités, dont de nombreux Hollandais.

Même chose pour la Géorgie, de façon légèrement plus hypocrite. L'Estonie a subi des attaques militaires de cyber-guerre de la part de la Russie, ainsi que de nombreuses menaces militaires. La Russie a enlevé un policier estonien sur le territoire estonien, l'a soumis à un procès fabriqué à Moscou et l'a jeté en prison.

La France a subi une attaque militaire de la part de la Russie l'année dernière. Personne ne vous l'a dit très fort parce que la France est noyée sous les espions et les collaborateurs russes. La Russie a détruit la station de télévision française TV 5 Monde par des moyens de cyber-guerre.

Cette attaque a été dissimulée sous faux drapeau (comme disent les poutinistes) sous l'emblème du "Cybercalifat". Nous savons maintenant que ce prétendu pseudopode de l'Etat islamique est une couverture des services secrets russes. Les traces informatiques ne peuvent tromper. C'est un acte de guerre.

C'est la police anti-terroriste qui s'est saisie de l'affaire. TV 5 Monde a été protégée par des policiers avec des fusils à la suite de l'attaque.

Le but de la Russie était double : expérimenter les capacités de l'armée russe à détruire à distance les ressources de ses ennemis ; et leur faire savoir qu'elle était en mesure de le faire.

Les Français qui ne sont pas inquiets, très inquiets, que Moscou ait décidé de faire passer le message aux dirigeants français qu'il était capable de détruire ses médias à distance, sont de drôles de "patriotes" lorsqu'il s'agit, comme le désigne ce mot, des intérêts fondamentaux de la France, et non de ceux de la Russie.

C'est d'autant plus inquiétant que TV 5 Monde est un média d'Etat. Elle appartient à la France, à la Belgique, à la Suisse et au Canada. La Russie a donc commis une agression militaire à l'égard de tous ces pays.

Le message est très clair : si vos médias d'Etat (et les autres aussi) ne présentent pas la Russie sous un jour favorable, nous sommes en mesure de les détruire physiquement à distance, sans tirer un seul coup de feu.

Il s'agit d'une destruction physique. Ce n'était pas un simple graffiti électronique sur la page d'accueil, un simple blocage temporaire. TV 5 Monde a dû dépenser des sommes considérables pour remettre ses serveurs en état, et a été contraint d'interrompre ses émissions pendant plusieurs jours.

L'armée russe a délibérément voulu envoyer le signal, aux pays occidentaux, qu'elle était capable de ruiner leurs télévisions commerciales en les empêchant de toucher leurs revenus publicitaires pendant un temps considérable.

Si ces pays n'étaient pas gentils avec la Russie.

Ca vous rassure, ce genre de "patriotisme" ? Ce genre de "non-sainteté" ?

Il n'y a pas de différence avec les terroristes musulmans. La seule différence est une différence d'intensité. Mais les méthodes sont les mêmes : l'intimidation, la menace et l'agression. Le but est le même : la soumission par la force.

Vous prétendez que Poutine "a récupéré son bien" en annexant la Crimée. Excusez-moi, mais vous allez finir par me mettre en colère. Vous avez, comme n'importe qui qui intervient sur Internet, une responsabilité quant à vos écrits. Répandre des mensonges est une mauvaise action, surtout quand ils ont été réfutés mille fois et que vous avez les moyens de connaître la vérité en quelques secondes. Renseignez-vous et arrêtez de mentir. Ca suffit, maintenant.

La Crimée est une partie de l'Ukraine, et l'Ukraine est un pays indépendant depuis 1991. Cette indépendance, acquise suite à un traité signé avec la Russie et la Biélorussie, est reconnue par l'ONU. La Russie s'était engagée par traité à garantir les frontières de l'Ukraine, en échange de la renonciation de cette dernière à détenir les armes atomiques héritées de l'URSS. Au lieu de cela, elle l'a envahie et dépecée ! Et vous trouvez qu'on peut faire confiance à la Russie ?

Pratiquement aucun pays dans le monde n'a reconnu l'annexion de la Crimée. La Crimée est un territoire ukrainien occupé par la Russie, voilà la vérité.

Vous mentez également lorsque vous faites allusion à "la façon dont étaient traités ses habitants". Ils étaient traités comment ? Par qui ? Personne n'a "traité" les Criméens, sinon les Russes, aujourd'hui, après l'annexion, qui, effectivement, kindnappent, font disparaître et à l'occasion tuent les opposants à l'annexion, les Ukrainiens et les Tatars, habitants séculaires de la Crimée, déjà déportés, persécutés, massacrés par Staline, et qui sont désormais à nouveau la victime du si "patriote" Poutine.

Un pays qui se comporte de la sorte est un danger pour l'ensemble des autres nations. Et c'est bien ainsi que les autres nations l'ont compris.

Bernard

@ Robert,
Beaucoup de choses intéressantes dans votre billet, certaines inexactes, certaines incroyables et certaines qui me fâchent aussi.

Je n'ai pas ici le temps de reprendre point par point vos dires, mais il y a quand même UN GROS POINT qui m'interpelle : l'histoire de TV5 monde :je ne peux pas dire que c'est inexact car je n'en ai pas la preuve. Mais si la destruction de TV5 est un acte de guerre avéré contre les pays que vous citez, dont au moins deux font partie de l'OTAN (la Belgique et la France), le Canada et la Suisse je l'ignore mais c'est possible aussi et dans ce cas l'OTAN ne sert à rien car tout acte de guerre contre l'un des pays de l'OTAN est considéré comme global. Donc soit vous êtes un complotiste (sauf votre respect), soit l'OTAN ne sert à rien , ce qui ne m'étonnerait d'ailleurs pas outre mesure, car autant elle était utile au moment de la guerre froide quand les chars Russes ( ou plutôt Soviétiques) étaient prêts à fondre sur Berlin, je crois vraiment que l'OTAN à pesé ..ça devait être dans les années 77/80.

Un autre point pour ne pas finir sur une jambe,
vous dites :

"Cette indépendance, acquise suite à un traité signé avec la Russie et la Biélorussie, est reconnue par l'ONU."

oulàlàààà l'ONU quelle autorité, mais tout le monde s'en branle de l'ONU !!!

ce truc que de Gaulle avait nommé le MACHIN (et à postériori on constate que c'était à juste titre) Dites moi donc à quoi sert l'ONU en ce moment, tout le monde s'en fout, que font ils pour l'immigration "économique" RIEN, que font ils contre l'EI Rien, Que font ils pour régler le conflit israelo-palestinien RIEN ou alors ça fait 25 ans qu'ils n'ont pas de résultat, Ahooo ouuiiii, ils gueulent contre la Corée du Nord OK OK !! c'est BIIEEEEN !!! Que font ils au niveau des "doigts de l'homme dans le cul" dans les pays islamiques.. et les autres, en particulier dans pas mal de pays d'Afrique (non pas que je sois à 100% d'accord avec les oukases des doigts de l'homme dans le cul) RIEN.

De Gaulle avait une fois de plus raison : L'ONU est un essaim de fonctionnaires grassement payés qui ne servent à rien de rien, voire même est nuisible de même d'ailleurs que l'EI (pardon l'UE).

Pour les autres sujets, notamment ceux concernant le patriotisme, vous pouvez me joindre par mel si vous le souhaitez pour poursuivre la conversation, car ici je pense que ça nous entraînerait un peu trop loin. Je vous répondrai volontiers.
Cordialement.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

CAPTURES