Entrez votre adresse Email :
Preview | Powered by FeedBlitz
Ma Photo

Profil TypePad

Être informé de mon activité. Suivez-moi sur mon profil.
Blog powered by Typepad
Membre depuis 05/2005

Blogs recommandés

  • A toi l'honneur !
    Vie politique en Socialie, coups de gueule, clins d’œil, satisfecit, politique...
  • Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf)
    Son but : améliorer l’enseignement de la langue française, assurer son expansion et son rayonnement
  • Bescherelle ta mère
    Bescherelle ta mère - On t'apprend à parler français, putain !
  • Bout de fil
    Cette blogueuse s'annonce "passionnée de broderie", mais elle brode plutôt sur l'actualité, et bien.
  • Ceux qui aiment Eric Zemmour
    Eric Zemmour, polémiste courageux. Deux semaines après l'arrivée de Hollande à la présidence est annoncée la suppression de sa rubrique matinale sur RTL. Le grand et peu glorieux nettoyage de printemps socialiste remet en place la pensée correcte à coups de balai.
  • Chroniques désabusées
    Je me trouve fort bien de l'absence des gens que je n'aime pas.
  • Dire, ne pas dire
    Conseils de l'Académie française
  • Foire Aux Questions (FAQ) sur l'islam
    "Beaucoup de chrétiens et de musulmans tordent le sens des écritures dont ils se réclament. Ce site a pour but d'aider tous ceux qui cherchent Dieu dans les textes révélés."
  • Fromage Plus, le moisiblog
    Critiques réactionnaires du XXIe siècle. "Dura Moisiblog, sed Moisiblog"
  • Hashtable
    "Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition" : l'un des blogs politiques anti-socialistes parmi les plus fréquentés et les plus influents, mérite notre soutien.
  • Hérodote
    La référence des passionnés d'Histoire
  • A droite, fièrement !
    Par l'auteur du blog désormais caduc "Je suis stupide, j'ai voté Hollande", ce nouveau blog, en juin 2017, est voué à la défense des valeurs de droite
  • Justice au singulier
    Le blog de Philippe Bilger, jusqu'à 2011 avocat général à la cour d'assises de Paris. Bilger souffre d'antisarkozysme primaire et il est un admirateur inconditionnel de Marie-Ségolène Royal... vous voyez le genre de bonhomme !
  • L'observatoire de l'islamisation
  • L'observatoire de la christianophobie
    Le site francophone de référence sur l'ensemble des actes de persécution anti-chrétienne, en France et dans le monde.
  • La gauche m'a tuer
    "1er média d'opinion de droite"
  • La plume à gratter
    "Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux." La Boétie
  • La voie de l'épée
    Blog de Michel Goya, rédacteur de la revue Guerre & Histoire - Stratégies militaires
  • Langue sauce piquante
    Le blog des correcteurs du journal Le Monde. Enfin un blog garanti sans fautes, qui nous explique notre langue, ses origines, ses originalités, sa ponctuation, sa conjugaison, son subjonctif. Tout ce qu'on aime.
  • Le blog de Didier Goux
    Traité d'homme de droite par toutes sortes d'imbéciles
  • Le film du jour
    Fiches, critiques, commentaires sur les films aux titres étranges, rigolos, abscons, débiles... les nanars, les pépées, ciné-glouglou, les énigmes, les bogoss, les claps de fin...
  • Le Lensois normand
    Tout sur Lens... et autres choses. Une "mine" d'informations sur ma bonne ville de Lens.
  • Le plouc émissaire
    Moments d'humeur en pataugeant au bac à sable des morts-vivants... "Avant de consulter ce blog ou ses liens, nous vous conseillons de vérifier que vous êtes à jour de vos rappels de vaccins."
  • Lenonce
    Tout ce qui nous énerve, tous ceux qui nous énervent, c' est ici et nulle part ailleurs, blog tenu à deux mains par Géronte et Lenonce (les beaux de Provence)
  • Liberté d'expression, le blog d'Ivan Rioufol
    Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées (Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro)
  • Matière de France
    Le blog de Rémi Usseil, consacré aux chansons de geste
  • Maxime Tandonnet
    Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur et à l’Élysée, il a écrit plusieurs ouvrages historiques et d'actualité. Il fut accusé d'avoir co-rédigé le discours de Grenoble de Sarkozy (30.07.2010).
  • Méchant réac !
    Blog pour les conservateurs qui aiment le progrès
  • Shimrod
    "Quand je n'ai rien à dire, je veux que tout le monde le sache"
  • Site officiel de la commune de Voizon
    FICTION DELIRANTE -- "Couchée entre la Dreune et la Viaine, toutes deux confluents de l’Auron, érigée à moins de 80 km de Décize, Voizon, technopole médiévale tournée vers le futur, a su faire rimer gastéropode (son emblème) avec iPod (pour une certaine idée de la modernité). Je vous préviens, c'est du pur délire." Hélas c'est du passé, puisque ce site jadis riche, dense et replet s'est ratatiné soudain en octobre 2007 en blog étriqué où l'on peut cependant encore déguster quelques reliefs du festin pour amateurs barjots qu'il fut. J'ai fait virtuellement retraite une semaine à Voizon en mai 2007 afin d'habiter ma fonction d'électeur sarkozyste décomplexé.

« La Rédaction de l'Obs rend hommage à Najat Vallaud-Bécassine | Accueil | Âne Hidalgo »

Commentaires

Dominique

Permettez-moi de revenir sur deux commentaires précédents ...

Celui de Lafôte (sur Mer ?) à propos de la Fête des voisins et raillant fort à propos un outrecuidant persifleur à l'encontre de la blague en question.
Sauf que "l'orthographe de charcutier", expression que j'ignorais au demeurant, pourrait se faire lever massivement toute une valeureuse et bienfaitrice corporation déjà malmenée dans l'affaire Delajoux - Smet ...

Et puis Bernard qui se moque des bénévoles par rapport à PADMALGAM.
Et alors Cher Bernard, qu'avez vous contre les envoyés spéciaux permanents et bénévole en Haute-Volta ?

Robert Marchenoir

Back in the USSR. Les chefs qui nous gouvernent ont vraiment pour objectif de nous emmerder jusqu'au trognon. L'humanité capitaliste, la seule qui vaille, avait inventé un truc formidable pour le confort et la prospérité : le putain de bordel de Dieu de sac en plastique.

On traînait dans la rue, on entrait chez un commerçant, on achetait un truc, et celui-ci vous remettait le truc dans un sac en plastique vous permettant de le protéger et de l'emporter, et avec le sourire.

On pouvait recommencer vingt mètres plus loin, nouveau commerce, nouvel achat, nouveau sac, nouveau sourire.

En plus, les sacs étaient beaux, solides et pratiques. On les conservait, on les réutilisait. Ca faisait la pub du commerçant et le client était content.

C'était trop beau pour durer. Il fallait que les trous du cul payés avec notre argent pour nous emmerder mettent fin à ce minuscule et innocent confort.

Désormais, vous rentrez chez un commerçant, vous achetez deux, trois trucs, il pleut... et vous êtes censé repartir avec vos trucs dans les bras, votre portefeuille dans la troisième main pour le ticket d'autobus et vos gosses au bout du quatrième et du cinquième bras.

Et c'est tout juste si le commerçant ne te demande pas ce que t'attends pour débarrasser le plancher.

Et tout ça pour quoi ? Pour pas faire de chagrin aux ours blancs. J'emmerde les ours blancs, c'est clair ? Si j'en vois un en bas de chez moi, je lui casse la gueule et je l'envoie se faire empapaouter chez les Grecs.

Nous sommes "la cinquième puissance économique du monde" (prétendent les chefs de merde qui nous dirigent), et nous somme obligés de faire comme les peigne-culs soviétiques des années 50, qui ne sortaient jamais de chez eux sans un cabas à la main, pour le cas (très improbable) où ils tomberaient sur un magasin ayant quelque chose à vendre, auquel cas ils se collaient vite fait à la queue pour ne pas rater l'opportunité -- et il fallait, alors, avoir prévu le cabas, parce que vous ne croyez tout de même pas qu'en plus d'accepter de vous vendre de la marchandise, l'Etat communiste allait vous filer des sacs en plastique ?

Eh bien, les néo-communistes qui nous gouvernent touvent ça très bien, l'URSS, et ils veulent nous punir de donner dans le "consumérisme". Vous achetez trop de trucs trop souvent, bande de petits cons inopérants, et ça, ça donne des boutons à la mère Ségolène Royal, qui a des domestiques pour lui faire ses courses, je suppose.

Fini, donc, l'achat d'impulsion, celui qui fait marcher le commerce, celui qui fait vivre, dans les villes, les "pitits commerçants di proximiti" que les mêmes néo-communistes au pouvoir prétendent favoriser -- à coups de fusil. Fini, le petit cadeau qui ne coûte rien et qui lubrifie les relations entre vendeur et acheteur, le sac en plastique fourni sans restrictions ni règlement -- et dont le coût était inclus de toutes façons dans le prix de ce que t'achetais...

Maintenant, quand tu veux t'acheter UNE bricole, il faut que tu prévoies 24 heures à l'avance, il faut avoir un projet-bricole, il faut se donner comme but dans la vie d'acheter une bricole mercredi prochain à 18 h 45 à la bricolerie Sanzot, et par conséquent prévoir de passer à l'avance chez soi chercher LE cabas qui va bien, celui agréé par l'ONU pour pas faire pleurer les oiseaux de mer.

Ou alors, faut que tu prévoies la gueule renfrognée du marchand qui va te dire : c'est dix centimes le sac, ou un franc, ou un pain dans ta gueule, selon l'humeur du jour. Quand il n'a pas mis, devant sa caisse, un écriteau marqué : yapu de sacs, c'est interdit, allez vous faire foutre.

Et ce sont les mêmes trous du cul purulents qui te disent qu'il faut relancer la consommation.

Bien entendu, tout ça est soutenu par des torrents de mensonges déversés par la presse aux ordres, des "statistiques" outrageusement fausses, des photos dramatiques, des oiseaux étouffés, des montagnes de plastique en mer, etc.

J'adore, par exemple, tous les "journalistes" qui écrivent : un sac en plastique met 200 ans à disparaître (par exemple). Ben, en fait, non. Je te fais disparaître un sac en plastique quand je veux.

Sérieusement, un jour, j'ai essayé. J'en avais ras le cul de toute cette propagande écoeurante, et j'ai pris un de ces sacs sataniques fabriqués en Chine par des esclaves fouettés nuit et jour par le baron Rothschild aidé de George W. Bush et de l'extrême-droite israélienne. Puis j'ai frotté une allumette. Eh bien, le sac disparaît en un clin d'oeil. Il ne reste rien. Pas de "micro-billes de plastique", pas de cendres. Rien. Que dalle. Exactement ce qu'il y a dans le crâne de Ségolène Royal.

Et on va nous faire croire que les usines d'incinération géantes dont nous disposons pour éliminer les ordures ne peuvent pas faire disparaître les sacs en plastique ? Mais on se fout de la gueule de qui ?

TOUS les gens que je connais conservaient et réutilisaient les sacs en plastique, quand cette merveille du monde marchand moderne existait encore. Tout le monde les "recyclait", quand le mot n'avait pas encore été inventé, et qu'on n'avait pas un ministère de l'environnement pour nous expliquer comment mettre un pas devant l'autre.

Donc je pose la question : les fameuses montagne de plastique qu'on nous montre pour faire pleurer Margot, elles viennent d'où ? Pas un seul journaliste pour se poser la question. Pas un seul "intellectuel" pour se demander si, par hasard, tous ces fameux sacs en plastique qui se retrouvent dans la mer (alors que, par exemple, quand je jette un lingot d'or à la poubelle, on ne le retrouve jamais dans l'estomac des oiseaux) ne proviendraient pas exclusivement des pays de merde où les gens chient dehors, et où, par conséquent, les ordures se retrouvent elles aussi un peu partout ?

Comment se fait-il que seuls les "sacs en plastique", en France, sautent tout seuls, avec leurs petites pattes, hors de la poubelle où les jettent la plupart des gens, puis courent se jeter dans la mer grâce à leur sens infaillible de l'orientation ? Quelqu'un peut-il m'expliquer ce miracle ?

Bah non, c'est comme d'hab', on nous culpabilise pour les méfaits des "peuples défavorisés du Tiers-Monde", et en plus on doit payer pour leur conneries.

Pendant ce temps-là, portes larges ouvertes à des immigrants qui effectivement, ont des habitudes de salopiots, jettent leurs merdes un peu partout, ce qui fait que les Ségolène Royal et autres malfaisants de cette espèce vont bien finir par avoir raison un jour.

Ils nous mentent, ils nous oppriment, et en plus ça va être notre faute.

Bernard

Salut dominique,
Je pense que j'ai été assez clair, ce sont des gros cons, mais vous savez, le bénévolat déguisé, ça existe aussi, je voudrais bien savoir comment ils vivent "vos envoyés spéciaux" au Burkina : ils bouffent de l'attiéké et logent en hutte sans eau courante, se lavent dans la rivière à poil ou alors ils se pavanent dans les hôtels de luxe ?
dans le premier cas ce sont des gros cons et dans le second, ce ne sont pas des bénévoles. CQFD

Bernard

Bon, on ne peut pas dire à mon sens que ce soit la meilleure de Léo, mais bon

Je ne suis pas du tout ok avec vous , cher GG, c'est pas le plastique qu'il faut éliminer, c'est 4 milliards d'humains qui sont en surnombre sur cette pauvre planète, de toutes manières Gaïa le fera un jour ou l'autre, là on ne fait que reculer pour mieux sauter (chic)

Et ALLEZ LES VIKINGS !!! bon match à tous

Bernard

Je rejoins Robert Marchenoir à presque 100 % et d'un point de vue chimique les sacs plastiques sont des produits naturele (C-O-H et parfois Cl) donc effectivement entièrement dégradables si on les chauffe.
Si on les laisse traîner partout, c'est pas mon problème, on met bien des amendes pour les crottes de hiench alors pourquoi pas ceux qui jettent ler sac en plastique, au lieu d'emmerder tout le monde !

Dominique

Bonjour Roland !

Con j'veux bien, mais gros j'vois pas ...
Et je pense souvent que bénévole = benêt volé !
Et ce que je constate au Burkina-Faso au niveau des "humanitaires", ONG et ONUsismes me renforce dans mon idée.
Pire encore les bénévoles oeuvrant lors des grandes compétitions sportives brassant un pacson de pèze !

vu de sirius

hahahaha , vous avez beaucoup d'esprit, Marchenoir, mais çà ne m'empêchera de n'avoir qu'un amour très modéré pour ces saloperies de "sacs de caisse"...perso, je m'en passe parfaitement, depuis des années...

Roland

@Dominique
Il y a une légère confusion sur le prénom, je crois que c'est Bernard qui a parlé de gros cons bénévoles !

Une confusion, le manque de Fischer est-il en train de faire son effet ?

Robert Marchenoir

Mais mon cher Sirius, moi je suis pour la liberté. Ceux qui n'aiment pas les sacs de caisse sont libres de faire la grève du sac, mais ceux qui aiment ça, commerçants et clients, devraient être libres de les utiliser si ça leur chante !

Je suis bien aise de constater que GG confirme mon pressentiment, à savoir que ce sont plutôt les "Autres" qui étouffent les petits zoziaux avec leurs cruels sacs en plastique chinois.

Je constate aussi que les journalistes ne répondent jamais aux questions essentielles qui nous taraudent l'existence. Ils commencent par nous dire que les sakanplastic seront interdits, forbidden, verboten, mais ils ajoutent que l'Etat mettra en circulation des sacs communistes qui inversent la courbe du chômage, des sacs à patates, ou plus exactement des sacs faits avec des patates.

Mais ils ne nous disent pas l'essentiel, à savoir si ces sacs biodégradables seront gratuits, payants, grands, petits, résistants, si on pourra vraiment transporter des trucs avec ou s'ils tomberont en loques dès lors qu'on mettra dedans quelque chose de plus lourd que le cerveau de Ségolène Royal.

Et puis les médias nous laissent entendre qu'afin de respecter la "COP 21", les poissonniers nous lanceront les poissons par-dessus le comptoir, à charge pour nous de les trimballer dans nos poches, alors qu'aujourd'hui un poissonnier digne de ce nom vous emballe la marchandise dans trois contenants successifs afin que vous n'en mettiez pas partout.

Pareil chez le boucher, qui fera des concours de lancer de saucisses, et ainsi de suite. Je suis inquiet pour les clients du marchand de bières, qui fera des concours de lancer de packs de 24.

J'adore aussi les médias qui nous disent que les sacs de moins de 50 micromètres d'épaisseur seront bannis ; c'est sûr que quand je vais faire mes courses, j'emporte mon micromètre industriel afin de vérifier si le commerçant ne me truande pas.

Pour ceux qui s'intéressent vraiment au sort de la planète, les journalistes n'enquêtent jamais sur le vrai sujet lorsqu'il est question de sakanplastic, à savoir : que deviennent réellement nos ordures ? Chez nous, en France, en pays civilisé ?

Je lis de temps à autre qu'une part appréciable d'entre elles se retrouve dans des décharges (officielles, hein, il ne s'agit pas de gens qui violent la loi...), au lieu d'être brûlées.

Et pourquoi donc ? Comment se fait-il "qu'en France, en 2016", comme disent les gauchistes, on enterre encore des ordures comme le faisait l'homme de Néandertal, alors qu'on dispose de toutes les techniques nécessaires pour les brûler proprement et filtrer les fumées sans faire de peine aux oiseaux ?

Voilà le vrai scandale, me semble-t-il. Evidemment, comme sa résolution obligerait les éminences qui nous gouvernent à se bouger le cul, il leur est plus facile de nous faire la leçon, de nous culpabiliser et de nous casser les pieds en faisant une "grande loi" pour interdire les sakanplastic.

Dominique

OTAN pour moi quant à la confusion entre Bernard et Roland pour mon commentaire précédent !

Ce qui m'amuse dans cette polémique relative aux sacs plastiques voués aux gémonies c'est que lorsque nos élites politiques et/ou scientifiques annoncent plusieurs siècles pour qu'ils disparaissent, c'est de savoir sur quels tests s'appuient-ils puisque cette matière n'existe que depuis moins d'un siècle ?
Donc des extrapolations, des supputations ... (ce qui certes n'en atténue pas la problématique)

Cher Patron !

Si mes émoluments ou mon "package professionnel" me permettaient de t'envoyer des photos, la scène que tu décris au Royaume Chérifien je la vois aussi chaque jour en Haute-Volta ...
Aggravée du fait de l'omniprésence des sachets d'eau à boire.

Et pour conclure, le temps des copains c'était le temps des vinyles !...


Bernard

Trop marrant votre post, Monsieur Marchenoir et je ne peux que vous en remercier du fait de mon principe : "un rire chaque jour prolonge la vie", de même que les salauds d'anglais qui ont quitté l'europe disent "une bière tous les jours éloigne le docteur" (bon traduction très aproximiative, je le concède).
Disons que je suis ok avec vous à 95% (pas mal pour un résultat éléctoral).

Ce n'est pas trop non plus que je suis pour la promotion des sakemplastic, c vrai c pas bô, mais ségo l'haine bitale (oui elle a bien aimé la bite de flanby qui le lui rends (vomitif) bien joue sur la cinquième décimale du problème... posez vous juste la question de l'effet sur la nature si seuls les gros cons de merde de francos sont obligés de ne plus utiliser des sakemplastic... 0, 000001% et encore ! Mais bon, si ça peut faire bander les écolos ... bon on sait qu'ils bandent suivez le regard de Baupin.

Pour en revnir à Dominique, que pensez vous de la stérilisation globale et massive de tous les Burkinabé.es ?? au moins ça serait une action efficace de ces cons de bénévoles, mais bon, ils préfèrent sûrement niquer les petites filles de moins de dix ans et même éventuellement le féconder pour qu'elles donnent naissance à leur premier gamin vers 9 ou 10 ans... alors là c'est effectivement du bénévolat : "je donne mon sperme" je fais une action de grâce et je me tourne vers le Seigneur après avoir éjaculé..

Décidément, tout va bien ici

Bernard

Pour répondre à Dominique (une fois de plus)
lorsque CCFD "terre solidaire" me spammait pour que je fasse un don, je leur ai répondu que je voulais bien leur envoyer un "VERS SOLLITAIRE" pour qu'ils crêvent de faim plus rapidement et en leur expliquant pourquoi sur deux pages de texte !

Bizarre, depuis je ne reçois plus rien de leur part.. peut-être plus efficace que de contacter la CNIL, qui est par ailleurs, comme la plupart des services de l'ETAT -s'il existe encore- parfaitement inefficace... et lorsque je pense au montant de leur paye, je m'incline ils ont tout compris :)

Dominique

Sirius ? Un pseudonyme ad'hoc ...

Dominique

Et Plastic Bertrand, alors personne ne pense à lui ?
Ni au SAC si cher à Môssieur Charles ?

Arthourr

Quels que soient le degré de pollution, d'infraction aux lois et réglementations, ou de nuisances dûment constatées, ce sont toujours les plus solvables qui paient le plus.

Et pour faire avaler la pilule, vous enroberez votre ponction de justifications morales, d'arbitraire dictatorial ou de nécessités économiques, selon la peuplade à votre disposition.

Certains trouvent ça "normal", d'autres, non.

On en est là...

Saur

Raaaaaahhh le coup des saucisses et des poissons... Une tranche de rigolade au lever du lit... et les packs de bibine en sus... Merci !

Robert Marchenoir

Les sacs en plastique ne suffisent pas. Toujours plus fort, toujours plus con, toujours à chercher des idées pour casser les pieds le plus possible à leurs contemporains :

Paris : le périphérique pourrait être ouvert aux piétons et aux vélos

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/05/01016-20160705ARTFIG00091-paris-le-peripherique-pourrait-etre-ouvert-aux-pietons-et-aux-velos.php

Les commentaires sont à 100 % négatifs. Il n'y a pas un lecteur qui approuve. Enfin pour ceux que j'ai lus ; il y en a trop...

passant

Le polyéthylène disparaît complètement quand on le fait brûler, vu qu'il n'est constitué que de carbone et d'hydrogène. Mais c'est pas le cas du PVC, polychlorure de vinyle, qui contient du chlore. Je sais pas l'équation précise, mais la combustion dégage des composés chlorés, ou tout bêtement du chlore. C'est toxique et corrosif (notamment pour les incinérateurs).

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

CAPTURES