Entrez votre adresse Email :
Preview | Powered by FeedBlitz
Ma Photo

Profil TypePad

Être informé de mon activité. Suivez-moi sur mon profil.
Blog powered by Typepad
Membre depuis 05/2005

Blogs recommandés

  • A toi l'honneur !
    Vie politique en Socialie, coups de gueule, clins d’œil, satisfecit, politique...
  • Association pour la sauvegarde et l’expansion de la langue française (Asselaf)
    Son but : améliorer l’enseignement de la langue française, assurer son expansion et son rayonnement
  • Bescherelle ta mère
    Bescherelle ta mère - On t'apprend à parler français, putain !
  • Bout de fil
    Cette blogueuse s'annonce "passionnée de broderie", mais elle brode plutôt sur l'actualité, et bien.
  • Ceux qui aiment Eric Zemmour
    Eric Zemmour, polémiste courageux. Deux semaines après l'arrivée de Hollande à la présidence est annoncée la suppression de sa rubrique matinale sur RTL. Le grand et peu glorieux nettoyage de printemps socialiste remet en place la pensée correcte à coups de balai.
  • Chroniques désabusées
    Je me trouve fort bien de l'absence des gens que je n'aime pas.
  • Dire, ne pas dire
    Conseils de l'Académie française
  • Foire Aux Questions (FAQ) sur l'islam
    "Beaucoup de chrétiens et de musulmans tordent le sens des écritures dont ils se réclament. Ce site a pour but d'aider tous ceux qui cherchent Dieu dans les textes révélés."
  • Fromage Plus, le moisiblog
    Critiques réactionnaires du XXIe siècle. "Dura Moisiblog, sed Moisiblog"
  • Hashtable
    "Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition" : l'un des blogs politiques anti-socialistes parmi les plus fréquentés et les plus influents, mérite notre soutien.
  • Hérodote
    La référence des passionnés d'Histoire
  • A droite, fièrement !
    Par l'auteur du blog désormais caduc "Je suis stupide, j'ai voté Hollande", ce nouveau blog, en juin 2017, est voué à la défense des valeurs de droite
  • Justice au singulier
    Le blog de Philippe Bilger, jusqu'à 2011 avocat général à la cour d'assises de Paris. Bilger souffre d'antisarkozysme primaire et il est un admirateur inconditionnel de Marie-Ségolène Royal... vous voyez le genre de bonhomme !
  • L'observatoire de l'islamisation
  • L'observatoire de la christianophobie
    Le site francophone de référence sur l'ensemble des actes de persécution anti-chrétienne, en France et dans le monde.
  • La gauche m'a tuer
    "1er média d'opinion de droite"
  • La plume à gratter
    "Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux." La Boétie
  • La voie de l'épée
    Blog de Michel Goya, rédacteur de la revue Guerre & Histoire - Stratégies militaires
  • Langue sauce piquante
    Le blog des correcteurs du journal Le Monde. Enfin un blog garanti sans fautes, qui nous explique notre langue, ses origines, ses originalités, sa ponctuation, sa conjugaison, son subjonctif. Tout ce qu'on aime.
  • Le blog de Didier Goux
    Traité d'homme de droite par toutes sortes d'imbéciles
  • Le film du jour
    Fiches, critiques, commentaires sur les films aux titres étranges, rigolos, abscons, débiles... les nanars, les pépées, ciné-glouglou, les énigmes, les bogoss, les claps de fin...
  • Le Lensois normand
    Tout sur Lens... et autres choses. Une "mine" d'informations sur ma bonne ville de Lens.
  • Le plouc émissaire
    Moments d'humeur en pataugeant au bac à sable des morts-vivants... "Avant de consulter ce blog ou ses liens, nous vous conseillons de vérifier que vous êtes à jour de vos rappels de vaccins."
  • Lenonce
    Tout ce qui nous énerve, tous ceux qui nous énervent, c' est ici et nulle part ailleurs, blog tenu à deux mains par Géronte et Lenonce (les beaux de Provence)
  • Liberté d'expression, le blog d'Ivan Rioufol
    Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées (Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro)
  • Matière de France
    Le blog de Rémi Usseil, consacré aux chansons de geste
  • Maxime Tandonnet
    Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur et à l’Élysée, il a écrit plusieurs ouvrages historiques et d'actualité. Il fut accusé d'avoir co-rédigé le discours de Grenoble de Sarkozy (30.07.2010).
  • Méchant réac !
    Blog pour les conservateurs qui aiment le progrès
  • Shimrod
    "Quand je n'ai rien à dire, je veux que tout le monde le sache"
  • Site officiel de la commune de Voizon
    FICTION DELIRANTE -- "Couchée entre la Dreune et la Viaine, toutes deux confluents de l’Auron, érigée à moins de 80 km de Décize, Voizon, technopole médiévale tournée vers le futur, a su faire rimer gastéropode (son emblème) avec iPod (pour une certaine idée de la modernité). Je vous préviens, c'est du pur délire." Hélas c'est du passé, puisque ce site jadis riche, dense et replet s'est ratatiné soudain en octobre 2007 en blog étriqué où l'on peut cependant encore déguster quelques reliefs du festin pour amateurs barjots qu'il fut. J'ai fait virtuellement retraite une semaine à Voizon en mai 2007 afin d'habiter ma fonction d'électeur sarkozyste décomplexé.

« Allô, Kim ? Ici Ségo... | Accueil | Cher Monsieur le Tribunal de Nantes (cette lettre circule sur le web) »

Commentaires

Michel Bernard

3 ans fermes me semblent quand même disproportionnés quand je me réfère à toutes "celles et ceux" qui ont pioché des pelletées de billets de 500 euros dans les caisses de l'Etat ou du bien public, et ce au plus haut niveau aussi, et qui n'ont eu que du sursis, voire même que des amendes,

Peut être une manière pour le syndicat de la magistrature de se refaire une virginité, mais ça marchera pas !

Peut être que la gôche a acheté un paquet d'omo, vous savez le truc qui lave plus blanc que blanc !

serge

Il n'y a qu'à faire payer une pension aux détenus.
Les malades, dans les hôpitaux, paient un forfait journalier et il n'ont rien fait pour y être alors que les détenus qui séjournent en prison sont quand même un peu responsables...

Robert Marchenoir

Trois ans fermes sans mandat de dépôt, précise Le Figaro, c'est à dire trois ans pour de rire.

Une fois de plus, il faut rappeler que "prison ferme", en France, ça ne veut rien dire. C'est du théâtre. C'est pour faire croire au bon peuple qu'on réprime la criminalité.

Le détail qui tue et qu'il faut rechercher avec une loupe, dans ces cas-là, c'est la mention : "avec mandat de dépôt à l'audience". Si ce n'est pas mentionné dans le compte-rendu de jugement, le "condamné" repart libre. Dans le cas de vraies crapules, pas comme Cahuzac qui s'est contenté de voler le fisc, ce qui est une bonne action et mérite une médaille, cela veut dire que même si l'usine à gaz judiciaire décide, finalement, que c'est de la prison pour de vrai, eh bien le condamné aura eu tout loisir de s'évanouir dans la nature.

Arthourr

Astuce pour le prochain gouvernement :

"Encaisser des impôts ne sert à rien : ça coûte des sous aussi".

On sait jamais, sur un malentendu.....

Robert Marchenoir

Une fois de plus, on mesure ici à quel point les juges français sont azimutés. Ils ne disent pas le droit, ils font de la propagande gauchiste.

"Sa faute pénale est d'une exceptionnelle gravité, car elle est destructrice du lien social et traduit une perte totale des repères, une situation au caractère insoutenable." Il ne s'agit pas pour le tribunal de "sanctionner le fait d'avoir menti, mais de prendre en considération ce que cela révèle de la personnalité de Jérôme Cahuzac".

Qu'est ce que c'est que cette montagne de conneries fumantes ? Depuis quand la "destruction du lien social" est-elle un délit pénal ? Qu'est-ce que ça veut dire, d'ailleurs, le "lien social" ? C'est un morceau de langue de bois communiste qui veut dire ce qu'on veut bien lui faire dire.

Qu'est-ce que c'est qu'une "perte totale des repères" ? On est dans un tribunal, ou à la rédaction de Front National Magazine ? Les juges ne sont pas là pour repérer les repères (que personne ne voit au même endroit, d'ailleurs) : ils sont là pour maintenir l'ordre public et faire respecter la loi. La loi, c'est quelque chose d'objectif, de rigoureux. Rien à voir avec cette "perte des repères" qui est une vieille pute du langage ayant traîné un peu partout.

Nous, on est des blogueurs, on peut parler de "perte des repères", c'est notre fonction, nous sommes dans notre rôle. D'un juge, on attend autre chose que d'un blogueur !

C'est quoi, "une situation au caractère insoutenable" ? Il fait un concours pour devenir stagiaire à France-Dimanche, le juge ? Est-ce qu'un juge, ça ne devrait pas aller un peu plus loin que : j'aime, j'aime pas, je ne supporte pas, ça me dégoûte ? C'est un juge, ou un enfant en bas âge ?

Il fut un temps où les magistrats étaient censés guider la société en montrant ce que les autres ne voyaient pas forcément. Ils faisaient des tétrachiées d'études pénibles pour avoir le redoutable privilège de juger leurs contemporains. Maintenant, le juge, c'est Madame Michu, c'est Kevin au Bar des Amis : bah, c'est pas bien, connard, ce que t'as fait.

Et le plus beau :

"Il ne s'agit pas pour le tribunal de «sanctionner le fait d'avoir menti, mais de prendre en considération ce que cela révèle de la personnalité de Jérôme Cahuzac."

Bah non, surtout ne sanctionnons pas le fait d'avoir menti, ça c'est un truc objectif, on peut en juger en se reposant sur les faits et non sur le caprice du premier militant gauchiste venu. Et puis, au passage, chez nos amis américains, c'est considéré comme une grave faute juridique et morale pour un responsable politique.

Au lieu de cela, jugeons de ce qui est fumeux, arbitraire et indéfinissable : la personnalité. J'aime pas Cahuzac, moi ch'pense que c'est une tête de con, allez zou, trois ans de prison ferme. Voilà le niveau de la magistrature française d'aujourd'hui.

TREPÖNSE de GG :
Oui d'accord, je publie, mais merde, Robert, tu fais chier : t'imagines c'que vais prendre sur la gamelle à ma prochaine apparition à la XVIIe chambre correctionnelle de Paris ? Tu s'ras là ?

Caribou 95

@ Serge : Faire payer une pension aux détenus, je crois que ça existe déjà quelque part en Europe. Alors, oui, pourquoi pas nous ?

Robert Marchenoir

Cher Gégé,

Je suis désolé de t'avoir inquiété à ce point. Je ne pensais pas que mon commentaire puisse prêter le moins du monde à polémique. Cependant, j'aimerais te rassurer.

Sincèrement, je ne pense pas que ce commentaire pose le moindre risque juridique. Je n'ai jamais vu de blogueur se faire poursuivre pour de tels écrits. La locution populaire voulant qu'il soit interdit de critiquer une décision de justice est fausse, et encore heureux : il n'y a que dans les dictatures communistes qu'il soit interdit de remettre en cause les décisions des fonctionnaires, et nous ne sommes pas dans une dictature communiste, n'est-ce pas ? C'est encore une prérogative fondamentale des citoyens, dans une démocratie, que d'avoir le dernier mot sur le fonctionnement des pouvoirs publics, n'est-ce pas ?

D'ailleurs, ce n'est même pas la décision que je critique : c'est sa justification juridique. Si on ne peut plus critiquer la justification juridique d'un jugement, autant fermer tout de suite les facultés de droit.

Sérieusement, il y a peut-être, au fond d'un vieux grimoire qui prend la poussière, un texte allant dans ce sens (il est aussi interdit aux femmes de porter le pantalon à Paris, paraît-il), mais personne n'a jamais tenté de le faire appliquer, autant que je sache, et il ne manquerait plus que ça !...

J'ai souvent critiqué, sur de nombreux blogs, le niveau désastreux des attendus rédigés par les juges français. C'est une tare générale. Le cas Cahuzac n'a rien d'original à cet égard. Il suffit de les comparer aux attendus des juges britanniques pour constater la différence entre ce qu'est un texte de droit et les élucubrations journalistiques produites par nos magistrats à nous. Aucun des blogueurs qui ont publié mes commentaires n'a jamais été poursuivi pour cela.

J'ai, en particulier, exposé ce point de vue sur le blog de Philippe Bilger, qui devrait connaître le sujet, et mes commentaires ont passé sans souci le cap de la modération.

Cela dit, oui, je serai à la chambre machin pour te soutenir, si jamais Dzerjinski prenait le pouvoir...

Robert Marchenoir

Note de bas de page : si Monsieur Huzac veut me poursuivre en diffamation, je l'attends de pied ferme...

REPONSE de GG :
Le blogueur est considéré par la Loi comme "directeur de la publication" et on lui applique la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse (qui englobe la non-liberté). Il est responsable de ses propres écrits et de ceux de ses visiteurs.

tibor zala

ha, le coup du lien zozial , ça connote un max

dans le genre moraline républicaine

lorsque j'étais jeune, y avait des séances de recherche chrétienne

aujourd'hui que je suis un vieux crétin, c'est de la consolidation de lien zozial

Dernemont

Un superbe exemple de la justice des républiques exemplaire etc ...
Les armes des forces de l'ordre sont équipées d'une innovation de tracabilite brevetée et plagiée lors d'un marché public à un sans dents en 2001. Que çe soit le TA, le TGI et la cassation tous vassalisés aux pouvoirs. Le celebre avocat marseillais y a gagne sa place à Assemblée nationale en trahissant son client. Les huissiers se sont déchaînés sur la victime et pour tout couronner une erreur matérielle organisée l'a presque détruit. Remercions l'assemblee nationale complice au même titre que le senat .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

CAPTURES